Forum d'information Funéraire


    Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Partagez
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Mer 15 Oct 2014 - 18:37

    [ADMIN] En provenance du sujet In memoriam - Scission [ADMIN]


    Je pense que dans ce monde, à l'heure actuelle, il ne faut pas oser de "bousculer" certaine chose, de revoir certaines choses! comme vos cercueils, par exemple! ça rendrait la mort moins triste et moins traditionnelle, les mentalités de l'église ont changées, pourquoi pas celui du funéraire? De nos jours, il faut oser! oser mais sans tomber dans la provocation, dans la vulgarité! Je pense que la mort, en tout cas, le domaine de la mort sera moins "crainte", moins mal perçue par les gens.
    Alors oui, pourquoi pas des cercueils en couleur! En Angleterre, ils font bien des cercueils sous forme de toutes choses (bateaux, voitures etc....) et ils font même des cercueils en agglomérés! (genre bois de meuble. et ça passe!) pourquoi pas en France???!!!
    Ça rentrera dans les nurses mais quand nos petits-enfants seront à l' age de s'y intéresser. En attendant, j' espère qu'au moment où j'aurais la chance d' exercer ce métier de voir des cérémonies avec vos cercueils et en musiques gaies,pourquoi pas! Nous devrions pas pleurer mais chanter pour célébrer le départ dans un monde nouveau, le corps du défunt! c'est sûr c'est embarrassant de perdre quelqu'un que l'on a aimé! mais la personne, le défunt, lui, qui sait, n'est-il pas heureux de partir soulagé? à bon entendeur
    avatar
    lynyrd
    Modérateur

    Masculin Age : 56
    Emploi : manager de centres funéraires

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  lynyrd le Jeu 16 Oct 2014 - 9:45

    On exerce une activité très délicate et pour l'instant révolutionner tout par un changement de cercueil n'est pas du tout une priorité.

    En France des cercueils en agglomérés existent déja et je ne suis pas sur qu'en Angleterre des cercueils en forme de bateaux ou voitures existent...

    Notre métier c'est l'écoute des familles avant tout et l'organisation de leur cérémonie avant tout, certaines fois nous ne sommes pas d'accord avec leurs souhaits mais on le réalise quand même.

    Quand à ces cercueils très jolis, je les trouve un peu chers...

    1000 euros à l'achat cela fait la revente à ...trop cher !

    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    réponse à lynyrd

    Message  the deadman le Jeu 16 Oct 2014 - 13:47

    bonjour,
    je viens de lire votre réponse, (excusez si j'ai fais une faute à votre pseudo). si vous avez regardez le reportage, très instructif sur france 5, "le bizness de la mort" vous entendrez qu'effectivement, des cercueils en forme de bateaux, drakkar ,voitures... existent. bref....
    C'est vrai que point de vue achat, cela représente un coût onéreux, mais je pense qu'il en faut pour tous les goûts, tous les portes-monnaies.
    Il est également vrai que ce métier est le + humain qu'il soit, mais je pense aussi, que certaines choses doivent ou peuvent être modifiées. D'un point de vue, œil extérieur.
    Je me passionne pour ce métier sans en devenir nécrophile non plus.
    avatar
    lynyrd
    Modérateur

    Masculin Age : 56
    Emploi : manager de centres funéraires

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  lynyrd le Jeu 16 Oct 2014 - 14:49

    Bonjour,

    Désolé je n'ai pas vu ce reportage et je ne pensais qu'il n'y avait qu'en Afrique que les cercueils de formes improbables étaient possibles.

    Je vous rassure beaucoup de ceux qui exerce ce métier ne sont ni nécrophile, ni nécrophage, juste passionnés.

    Pouvez-vous me préciser les choses qui pourraient, dans le funéraire, être modifiées ??

    Merci et cordialement

    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    réponse à lynyrd

    Message  the deadman le Jeu 16 Oct 2014 - 17:15

    voici une des choses pour laquelle, je pense, que le métier pourrait éventuellement changer, je parle pour les novices:
    permettre à ceux qui ont un petit contrat,(sous intermittent et peu d' heures de travail) de pouvoir travailler avec d' autres pompes funèbres. Ce que je veux dire, c'est que les novices, eux, cherchent à faire plus d' heures, à travailler plus! et pas à faire de l'espionnage!(vous comprendrez de quoi je parle.) Je pense que les professionnels doivent se dire qu' être intermittent peut également signifier intérimaire et qu' être intérimaire, c'est travailler dans plusieurs entreprises sans pour autant espionner leur marches, leurs politiques! je n' ai jamais vu d' intérimaire ou d' intermittents du spectacle, avec des lunettes de soleil, dictaphone et appareils photos.
    C'est surtout que l'on ne veut pas divulguer une particularité qui fait la différence avec la concurrence.
    Et c' est cela que les professionnels ne comprennent pas! Les novices ne sont là que pour découvrir d' une part votre domaine et vous comprendre et surtout pour essayer de gagner leur gagne-pain.
    De plus, la ou les méthodes sont quasi idem
    non beaucoup de différence existent
    et surtout c'est qu'en final, le défunt finit pareil! (inhumé ou crématisé) quelques soient les noms des pompes funèbres! d'accord avec toi mais le chemin qui mène la famille au cimetière ou crématorium n'est pas le même et surtout les petits gestes qui font la différence.
    donc refusé une personne parce qu'elle travaille pour une concurrence, c'est un peu stupide!!!!! ceci n' est que mon avis et n' engage que moi.
    J'ai beaucoup de réticences à partager les compétences de quelqu'un, car l'autre entreprise est un concurrent qui te prend aussi une part de ton activité et fait fondre tes parts de marché.J'ai pu remarquer que ce domaine est un peu un cercle fermé, genre une mafia où tout le monde se connait (plus ou moins).Pour y rentrer, faut se lever plus que tôt!!!!
    Après on se demande pourquoi ce métier est bizarrement perçu par l'opinion publique.
    au même titre que les assurances, les fonctionnaires, les garagistes et les notaires...
    Faudrait aussi se dire que, le nombre de morts vont augmenter d' ici peu de temps,
    Pour l'instant ce ne sont que des statistiques et en France et en Belgique le marché est en forte baisse...
    donc quand j' entends dire "l' équipe est au complet, on a déjà du personnel" faudra pas s' étonner qu'après il n'y ait plus de candidats!!
    Actuellement on a pas assez de travail pour le personnel que l'on a, les parts de marchés sont en forte baisse.
    Faudrait plutôt laisser la chance et l'opportunité aux personnes qui s' intéresse à ce métier le + humain qu'il soit, de pouvoir leur ouvrir vos portes!
    C'est vrai des candidats il y en a et de plus en plus, mais pour en trouver un sérieux et qui accepte d'obéir, ou de travailler les weeks-end, d'être présent la nuit c'est la galère.
    Même les stages! c'est la galères pour en trouver! alors qu'un stagiaire, pour INFO, n' est même pas payé par l' entreprise, pire, c'est les pôles emplois qui les paie! mais même pas! fini le cliché petit stagiaire qui fait n'importe quoi! le stagiaire de nos jours, il en veut tout autant qu'un salarié! voire plus!!!!
    Encore d'accord sur ce statut bâtard de stagiaire, mais des stagiaires motivés (je me répète) sont très durs à trouver. Ces stagiaires paient le prix forts d'autres candidats qui nous ont fait perdre notre temps...
    à bon entendeur
    Salut
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    réponse à lynyrd

    Message  the deadman le Jeu 16 Oct 2014 - 18:18

    je pense que la remarque "bâtard de stagiaire" est destiné au statut? non, parce que je ne sais pas comment le prendre, si c'est de moi ce dont vous parlez ou le statut. ambigu tout de même. bref...
    Je parle de statut bâtard du stagiaire car effectivement c'est le flou le plus complet pour cette situation.
    je suis surpris de votre interprétation...

    merci d'y avoir répondu, mais je retiens que vous êtes quand même d' accord avec certains de mes propos.
    Pour ce qui est de la motivation, théoriquement, la personne qui fait elle-même les démarches pour souhaiter y travailler dans le domaine funéraire doit savoir à quoi s' attendre ou c' est un idiot.
    C'est là où vous faites erreur
    à savoir, que la mort ne prévient pas, elle n' envoie pas de sms pour dire qu'elle arrive, donc par conséquent, on peut bien sûr intervenir de jours comme de nuits et aussi bien les week end! faut pas être idiot pour comprendre ça.
    Recrutant toujours pour le funéraire, les entretiens se révèlent certaines fois épiques
    Pour ce qui est des "statistiques", les chiffres existent quand même. Je ne pense pas qu'on les invente. Donc, quand on dit qu'une personne meurt toutes les secondes, et qu'après on entend dire qu'il y a 250 000 morts cette année et que d' ici 30 ans, on annonce 750 000, c'est que quelque part, ça été quand même étudié. A quoi bon sortir des chiffres comme ça.
    Pour faire parler simplement, les décès représentent toujours à peu près 1 % du nombre d'ahabitant d'une ville
    Par rapports aux différents "petits gestes" que les entreprises peuvent avoir avec leur client, je pense qu'ils sont tous similaires mais pas fait de la même manière.
    Non beaucoup de différences existent, langage, service tout est bon pour faire la différence avec qualité
    Pour ma part, je dis et persiste, le milieu de la mort est un cercle fermé! mais encore une fois, ceci n' engage que moi! pour pouvoir y rentrer, faut surtout être PISTONNé.
    Non, surtout prouver qu'on est au-dessus des autres candidats et que l'on va apporter une vrai plus-value à l'entreprise.
    Maintenant, en ce qui me concerne, j' en ai démarché des entreprises à n'en plus savoir à qui démarcher! je me suis déplacé, j' ai appelé, puis redéplacé, puis re-rappelé! et ce, ça n' était que pour demander un EMT (stage), R.I.E.N !!!!! ensuite, du coup, j' ai voulu changer en demandant un poste....idem (déplacé, appelé etc...).
    Pourtant comment voulez vous prouver votre motivation, si on vous donne pas l'opportunité de faire ses preuves!!!
    Après pour les week ends et les nuits, comme vous l' aviez souligné, faut voir l' age de la personne (un jeune, c'est vrai, est tenté à vouloir sortir les week ends qu'une personne en charge de famille! et ça se voit quelqu'un qui veut bosser et qui ne demande que CA!!! pas besoin d'être patron d'une entreprise pour s'en apercevoir! ça crève les yeux!
    avatar
    allanpompier
    Habitué
    Habitué

    Masculin Age : 24
    Emploi : Agent de crématorium

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  allanpompier le Jeu 16 Oct 2014 - 20:32

    Bonsoir,

    Je me permet juste d'intervenir sur le statut de "stagiaire". Avant de rentrer dans la profession, j'avais exactement la même réaction ! Stage à titre gratuit, pourquoi refuser ?

    Mais finalement je remarques que c'est beaucoup trop de responsabilité puis il faut lui donner beaucoup de temps ! Or, personnellement (et pour les collègues aussi, a moins d'être manager ou tuteur), il est pas possible de gérer un stagiaire et d'être toujours derrière. Surtout quand c'est la course en agence... !

    Ensuite, essai de te limiter dans certains propos silent Wink

    Je comprend ta frustration, mais comme j'ai pu le dire X fois, la patience ! Le funéraire est un milieu fermé puis ce n'est pas n'importe qui qui peut bosser dedans ! Tu deviens pas porteur ou conseiller funéraire en voyant la lumière de l'agence allumée. C'est un vrai travail derrière et surtout une motivation bien plus importante que n'importe quel métier.

    Après, si pour toi c'est trop compliqué, fait un break, passe à autre chose.
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    réponse à allan

    Message  the deadman le Jeu 16 Oct 2014 - 20:55

    Bonsoir, merci pour ton intervention,
    je suis conscient que l'on ne rentre pas comme ça, comme tu le dis "à la lumière allumée de l' agence".
    Maintenant j'ai eu de la chance d'avoir été accueilli par une pompe funèbre qui a bien voulu m'ouvrir ses portes. J'ai pu être porteur, et ce, sans à avoir à suivre des cours. J'ai appris à porter un cercueil, sur le tard. (bien sûr, on était 4.)
    Mais pour revenir à ton intervention, un stagiaire, sait aussi analyser et observer sans pour autant qu'il ait toujours besoin d'avoir quelqu'un derrière son dos. je pense qu'il ne faut pas prendre des gens pour des abrutis non plus! Après chacun ne réagit pas de la même manière à voir pour sa première fois, un corps sans vie (un corps),mais le mot défunt correspondrait mieux de crainte de choquer la sensibilité de certains lecteurs bref..... Pour ma part, avoir vu un corps sans vie, ne m'a RIEN fait. AU CONTRAIRE, je suis rester un peu sur ma faim (sans vouloir faire de vilain jeu de mot). Ce que je recherchais (parce que l'entreprise a fermé ses portes),et ce que je recherche encore c'est de voir ce dont la mort est capable de faire! voir, affronter la mort à l' état BRUTE, voir aussi quelle serait ma réaction face à un corps en piteux état (avec les odeurs de putréfaction qu'il peut y avoir). Me rendre compte de ce qu'est ,malheureusement, d' enterrer un enfant, une personne de mon age.Je m'apprête à me manger une bonne claque dans la figure.Mais si j'ai choisit ce beau et noble métier, c'est aussi pour aider mon prochain à le soutenir, a affronter la (peut être)peur de la mort. N'y voyer aucune provocation dans mes dire, mais il est vrai, que je me suis et me sens frustré d'avoir à essuyer des refus. Car ma motivation est bien là!
    avatar
    allanpompier
    Habitué
    Habitué

    Masculin Age : 24
    Emploi : Agent de crématorium

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  allanpompier le Jeu 16 Oct 2014 - 21:04

    Certains de tes propos me laisse penser que ce n'est pas du tout le reflet de la profession ! On travail pas dans la pompes funèbres pour voir des scènes du style les experts. Demain quelqu'un passe la porte de l'agence pour une candidature et me cite :

    voir aussi quelle serait ma réaction face à un corps en piteux état (avec les odeurs de putréfaction qu'il peut y avoir).

    Désolez, mais tu risquera de pas faire carrière dans la Pompes... !

    Ce n'est pas un spectacle ! Et la famille, tu en fait quoi ? Tu va leur dire que t'es heureux, tu va passer une très bonne nuit car tu viens de voir un défunt décédé depuis plusieurs jours ?

    Ce n'est qu'un détail du "conseiller funéraire" le fait d'intervenir sur ce genre de situation... ! Sa représente que 5% du métier...

    Donc résumé, pour moi ce n'est pas une motivation... !

    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Jeu 16 Oct 2014 - 22:37

    parce que tu vas me dire que tu ne dors plus pendant plusieurs nuit? Je n'ai jamais comparé ce métier aux "experts". Je dis que oui, j'aimerai être confronté à la mort à l'état brute et sauvage. (ceci dit, ça n'est que le résultat de l'homme,lui-même).
    Franchement, oui, le fait d'avoir vu mon 1er corps, ne m'a pas DU TOUT empêcher de dormir. Je te l'accorde, c'est malheureux pour la famille du défunt, mais après tout....la mort ne fait-elle pas partie du cycle d'une vie? allons, ne soyons pas hypocrite! S'il existe des pompes funèbres c'est bien pour inhumer ou crématiser des corps,non? le fait que je peux dire cela, ne veut pas dire que je n'ai pas de coeur! mais je ne me cache pas, je ne me voile pas la face. Je suis conscient qu'est ce noble et beau métier.
    Maintenant, c'est vrai, tu mérites du respect, mais pas besoin pour autant de prendre des gens de haut.
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Jeu 16 Oct 2014 - 22:41

    Ce que je sais c'est que dans ce métier, l' HUMILITé et la COURTOISIE sont de rigueur pour réussir. à bon entendeur.
    avatar
    allanpompier
    Habitué
    Habitué

    Masculin Age : 24
    Emploi : Agent de crématorium

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  allanpompier le Jeu 16 Oct 2014 - 23:04

    Je ne prend personne de haut. En ce qui concerne "bien dormir la nuit" c'était une expression. Faut pas uniquement te focaliser sur ce que tu va voir ! Mais comprendre, expliquer et ACCOMPAGNER la famille. C'est réellement cela le métier. Aidez ceux qui restent.

    Après que tu aura vu le défunt décédé depuis plusieurs jours, que va tu faire ? Tu aura vu ce que tu veux donc au revoir ?

    Sauf que pour moi ce n'est pas une réelle motivation... Après si tu peux te faire embaucher avec ce genre de discours, c'est nickel pour toi. Mais crois moi qu'il va pas avoir énormément de patron qui vont embaucher pour te faire voir ce genre de scène. Le travail n'est pas du tout sa !

    Si pour toi travailler dans la pompes funèbre résume à ce que tu viens de me dire, désolé mais tu trouvera pas ton bonheur... Et tu va vite t'ennuyer.

    Enfin, ne mélange pas tout... Pompes funèbres, crémation, inhumation... je vois pas trop ou tu veux en venir...

    Arrêtez de croire que la Pompes Funèbres c'est le royaume des Bisounours...

    Bref, sur ceux, je laisses les autres répondre... moi j'en ai terminé.

    Une excellente soirée.
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Jeu 16 Oct 2014 - 23:14

    je vais te le dire moi le lien.... les pompes funèbres sont chargés de quoi faire pour les défunts ? que leur demande les familles? bah voilà, t'as trouvé! les pompes funèbres se chargent soit de faire inhumer le corps soit de le faire crématiser! et c'est moi le novice dans ce métier! no comment... bref.... salut et bonne soirée et n'oublies pas....MODESTIE ET HUMILITé! n'oublies pas d'où tu viens, que tu as commencer comme tout le monde, tu as eu tes débuts...souviens toi en. ça pourrait te servir. bonne soirée quand même.
    Sans rancunes, tu es encore jeune.
    avatar
    allanpompier
    Habitué
    Habitué

    Masculin Age : 24
    Emploi : Agent de crématorium

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  allanpompier le Jeu 16 Oct 2014 - 23:25

    Ce que je veux dire par là, c'est qu'on est partie du sujet des cercueils, ensuite stagiaire et enfin inhumation, crémation...

    D'où cette phrase Wink

    Donc c'est bien ce dont je pensé... ! Tu n'a rien compris ! Pour toi le pompes funèbres c'est "crémation et inhumation" et point ?

    Il faut pas avoir un BAC+10 pour savoir que le conseiller funéraire est chargé d'orienter la famille sur la crémation ou l'inhumation. Il y a encore beaucoup de choses qu'il te reste a savoir... Tu demandes des renseignements, on te répond. Maintenant, je peux seulement te dire de continuer de frapper aux portes des agences avec ce genre de discours et tu verra.

    En tout cas, tu n'est pas sur la bonne voie pour "assistant funéraire" ou "conseiller funéraire".

    Donc oui, j'ai commencé... mais pas avec ce genre de discours... car je serai sans doute pas là ou je suis aujourd'hui.

    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Jeu 16 Oct 2014 - 23:58

    tu as ta vision des choses, j'en ai les miennes. c'est vrai, on a un peu déraillé sur le sujet. Mais en fait, je ne dis pas que je tiendrai ce genre de discours, je dis, je fais juste partager mes attentes de ce métier. Sans pour autant oublier l'aspect être proche de la famille des défunts. Je n'en ai pas parlé, parce que cela en était inutile puisque LOGIQUE.
    Ceci dit, dans tes réponses, je prends note des conseils en même temps.
    Maintenant, je ne prétends pas prendre ces décès pour du spectacle, loin de là, je n' ai pas et n'aurais pas cet irrespect total de trouver ça en temps que tel! Là oui, je n'aurai rien à y faire dans ce métier.
    Seulement voilà, j'aime ce qui est hardcore, dûr. c'est ce qui m'aide à supporter l'insupportable.
    Donc, voilà. J'espère que tu ne t'es pas senti "agressé"car cela n'était pas le but. Encore une fois, bravo pour ton parcours, c'est cool pour toi.Mais encore une fois, j'attends beaucoup de ce métier. D'un point de vue expériences professionnelles que point de vue personnel.
    Saches que je suis tout à fait d'accord avec tes réponses.
    avatar
    Artus
    Admin

    Masculin Age : 36
    Emploi : Conseiller Funéraire/Thanatopracteur

    Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  Artus le Jeu 6 Nov 2014 - 18:50

    Deadman,

    Je prend le temps de relire petit à petit.

    Pour commencer, ça serait vraiment agréable que tu pose les questions comme celle-ci dans un seul et même sujet. La seule chose qui est faite la, c'est de pourrir des sujets existants et ça n'est pas le premier.

    Ensuite, pour une une fois, je vais m'abstenir d’effacer tes dires, mais je vais y répondre afin que peut être tu comprenne et ma foi d'autres pourquoi les stagiaires avec ta vision se font refouler, du moins en ce qui me concerne.


    Il y a une chose simple à se rentrer dans le crane, je te l'ai dit sur un autre sujet.

    LA CURIOSITÉ MALSAINE N'A AUCUN INTÉRÊT

    Tu te permet de venir donner des leçons au gens qui travaillent dans ce métier depuis plusieurs années, mais sache tout simplement que si on a autant de réticences, c'est parce qu'on travaille pour les familles, ces mêmes familles qui n'ont pas envie que leur défunt servent à alimenter le besoin de "hardcore" ou je ne sais quel autre idioties du genre.


    Tu a seulement conscience de tes propos ? Tu a des enfants ? Une compagne/épouse ? Des parents ? Je doute fort que si un malheur venait à arriver, tu accepterais qu'une personne viennent rassasier sont besoin de voir du "hardcore"


    A l'avenir, essaye de prendre un peu plus de recul dans tes propos sans quoi je ne manquerais pas de clôturer ton compte et peu importe ta façon de penser sur ma gestion du forum.

    A bon entendeur


    _________________
    Je n'ai pas de talents particuliers, je suis juste passionément curieux.

    avatar
    allanpompier
    Habitué
    Habitué

    Masculin Age : 24
    Emploi : Agent de crématorium

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  allanpompier le Jeu 6 Nov 2014 - 19:30

    ... Tout à était dit par l'Admin au dessus... ! cheers


    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Ven 14 Nov 2014 - 20:05

    ok artus,j'ai bien lu ta réponse du 6 novembre 2014. Tu as raison, je n' accepterai pas que le personnel de PF se déplace pour mon père ou mes enfants ou ma femme uniquement que pour le sensationnel.Tu as eu tout à fais raison de m'en faire la remarque et t'en remercie.
    C'est la raison pour laquelle, je reviens sur mes propos. D'ailleurs, sur l'un de mes messages, je vous ai présenté mes excuses concernant et mes dires (tous mes dires) et mon attitude envers les anciens que j'ai pu critiqués. (je m' en excuse encore, par le biais de ce message).
    Si je reviens sur mes propos, c'est que je viens de terminer une session de formation, qui m'a fait ouvrir les yeux! et sur moi même, et sur les postes du funéraire. Mais aussi, suite également à un cours de psychologie... Bref... tous ces cours m'ont quelque peu bien calmé!
    C'est la raison, pour laquelle, j'invite tous ceux qui liront ce message, et qui se sentiront également concernés de ne pas ou plus avoir de mauvaises idées sur ce domaine. On ne va pas dans ce domaine, on ne s'oriente pas dans ce domaine pour voir du sensationnel, du hardcore! enlevez vous ça de la tête! vous auriez TOUT FAUX. On s'y oriente pour le côté humain! montrer de la gratitude à la vie d'avoir la chance d' être en vie pour pouvoir soutenir ceux qui viennent de perdre leur vie, mais aussi et SURTOUT aux familles!!!
    C'est un métier le PLUS HUMAIN qu'il soit! faut vraiment aimer la vie!
    La formation que je viens de suivre est encadré par des professionnels qui aiment leurs travail, qui ne le font pas par intérêts! Ensuite l'organisateur a son importance, dans la mesure où il est dans le métier depuis un certain nombre d' années, il a le goût, la passion de ce métier! en partageant son savoir, son amour pour ce métier! Lui non plus n' organise pas de formation juste dans le but que ça rapporte! il le fait avec conviction! C'est un centre de formation très sérieux et très fiable et surtout financièrement parlant, tout à fait convenable (et personnellement ou par organisme de paiement).
    En résumé, ce que je voulais dire, c'est que cette formation provoque un BON électro choc, qui remets en place vos pensées.
    A tous ceux, toutes celles qui ont suivi une formation de conseiller funéraire/ conseillère funéraire qui s'y reconnaitront me comprendront( j'espère).
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Ven 14 Nov 2014 - 20:09

    et pardon d' avoir critiqué ta gestion de ce forum....
    Je m' en suis remis en question, comme il l'est recommandé de le faire perpétuellement tout au long d'une LONGUE carrière dans le funéraire... oui, c'est vrai, tout se fait dans le temps.....
    Allan, a tout a fait raison, lorsque j'ai cru qu'il me prenait de haut. En fait, non, il me l'a bien dit, c'est moi qui n'a sans doute pas voulu l'entendre de cette manière.
    avatar
    lynyrd
    Modérateur

    Masculin Age : 56
    Emploi : manager de centres funéraires

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  lynyrd le Ven 14 Nov 2014 - 21:31

    Quelle était la durée de cette formation ?
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Ven 14 Nov 2014 - 23:29

    à lynyrd
    bonjour lynyrd, la durée de la formation était de 4 semaines. lundi, j' enchaine avec 2 semaines de stage en entreprise
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Ven 14 Nov 2014 - 23:30

    pour allan, les pompiers sont ils en droit de transporter un corps (sans vie, donc un mort)?
    avatar
    allanpompier
    Habitué
    Habitué

    Masculin Age : 24
    Emploi : Agent de crématorium

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  allanpompier le Sam 15 Nov 2014 - 18:45

    Bonsoir,

    Non absolument pas ! Du moins... dans les textes ! En cas de décès dans le VSAV (véhicule de Secours et d'Assistance aux Victimes), ils doivent arrêter le véhicule et faire le relai avec les PF... Dans les textes... Wink
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Sam 15 Nov 2014 - 20:00

    merci beaucoup Allan, tu as éclairé cette question, qui a suscité bien des débats au sein de la formation! surtout venant d' une personne ayant travaillé dans les ambulances qui a affirmé le contraire!
    il a été dit, qu'en cas de non-arrivée des PF, les pompiers ou les smur, pouvaient en effet enlevé le corps et le déposer à la morgue.
    Pour moi, les véhicules ne sont pas équipés et les pompiers ou les smurs ou ambulances, n'ont pas habilitations.
    En tout cas, merci de ta réponse bien explicite.
    avatar
    the deadman
    nouveau
    nouveau

    Masculin Age : 41
    Emploi : travaille dans le funéraire.avec diplôme obtenu

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  the deadman le Sam 15 Nov 2014 - 20:31

    Je vais vous dévoiler l'endroit du centre de formation, que je conseille a tous ceux et celles qui souhaitent avoir une formation, et qui se trouveraient à proximité. C'est à Libercourt, chez Sion funéraire. C'est vraiment une superbe formation, où l'on vous fait découvrir beaucoup de choses, et l'on vous fait également apprendre beaucoup de choses! toutes intéressantes les unes que les autres! (pour ceux qui ne connaissent pas encore le domaine, pour ceux qui viendraient pour avoir l' habilitation, dû à l' obligation d' avoir un diplôme, et ce, depuis 1993, cela leur permet de découvrir ou re découvrir des choses à laquelles cela leur pourrait que performer leur savoir, leur acquis).
    Cela se déroule sur 4 semaines. C'est une formation avec des intervenants de QUALITé! que je recommande!
    L'entreprise Sion est unique en son genre! unique, parce que le directeur d'une part est installé depuis plusieurs générations, ce qui crédibilise la renommée et la qualité de son travail, et d' autre part, le directeur de la formation choisit ses intervenants de qualité pour assurer la réussite des candidats à la formation. il partage son goût et ses expériences personnelles de la profession et surtout que dans ce domaine, il est le seul à avoir sa fabrique de cercueils qu'ils élaborent avec l'amour du savoir-faire, tout est fait à la main. Ce qui est rare! Sincèrement, c'est du travail d'orfèvre!
    A chaque cercueil travaillé, dégage une émotion qu'on réussit à ressentir!
    Vraiment, je la conseille! même aux personnes venant de loin!( chaques jours, je faisais près de 2h30 de transport.)
    Ce fut éprouvant pour les déplacements mais tellement rentabilisés par les qualités des cours, des visites organisées, que j'en finissais par oublier la fatigue!
    Quand on aime, on ne compte pas! et cela en vaut la chandelle! vraiment!
    Pouvoir être en contact, côtoyer des professionnels tous les jours, c'est que du bonheur et pas donner à tout le monde tous les jours!
    J'invite toutes les personnes en recherche de formations à se rapprocher de leur antenne Pôle Emploi pour leur en faire part! (car il y a des candidats de chaque coin de France).
    Financièrement parlant, c'est vraiment abordable. De plus, encourager des entreprises artisanales pour qu'elles perdurent, je dis OUI! Même si il en faut pour tout le monde,je serais plus pour encourager une entreprise familiale qu'un grand groupe, qui "usinerait".(pardon pour le choix du mot ....)
    Parce qu'avec des entreprises artisanales, il y a une pression (parmi tant d'autres...), celle de faire de la qualité et surtout le savoir de respecter les familles et leurs défunts.
    4 sessions par années, et la prochaine aura lieu en février. Mais sincèrement, je la recommande.

    Contenu sponsorisé

    Re: Secteur funéraire et Stage, milieu fermé ?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 26 Sep 2017 - 21:18