Forum d'information Funéraire


    questions sur le métier de conseiller funéraires

    Partagez

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Lun 6 Sep 2010 - 18:26

    Bonjour à tous, Smile


    J'ai un BTS Action commerciale et j'ai 23 ans. Je n'arrive pas à trouver un boulot dans ma branche d'activité (le commerce) à cause de mon manque d'expérience.

    En faisant des recherches sur des métiers qui se rapportent au commerce. J'ai vu qu'il existait le métier de conseiller funéraire et cela a attiré mon attention. C'est pour cela que j'ai glané des informations sur divers sites.
    Je souhaiterai avoir quelques réponses à mes questions si cela est possible :

    - Comment savoir si je suis fait pour ce métier car je ne l'ai jamais fait et cela m'ennuierai de me planter ?

    - Quelles sont les qualités pour faire ce métier ? Personnellement, je suis quelqu'un de mature d'esprit, de sensible entre autres

    - Comment se passe le processus de recrutement ? Es ce qu'il a des tests de sélections type psychotechniques, de personnalités, de logiques... ?

    - Y a t"il des objectifs de ventes précis à atteindre au niveau des accessoires et autres produits ? Sont t'il vraiment réalisables ou sont t'ils impossible à tenir ?

    Merci à vous de répondre à chacune de mes questions posés de façon précise Wink

    stan

    Masculin Age : 30
    Emploi : Assistant Commercial

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  stan le Mar 7 Sep 2010 - 16:53

    1) Stage ou embauche, ça ne t'engage pas à grand chose!

    2) Calme, patient, rigoureux, organisé etc...

    3) Entretient avec un responsable ( pour ma part en tout cas )

    4) Objectif, oui mais pas d'inquiétude, généralement tu te fais pas taper sur les doigts si tu vends pas un monument à quelqu'un qui en à déjà un!

    bon courage

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Mar 7 Sep 2010 - 18:12

    Merci beaucoup à toi de m'avoir répondu Smile

    Si d'autres personnes parmis vous peuvent m'éclairer sur les questions que je me pose, n'hésitez pas. Wink

    Les questions les plus importantes que je me pose concerne le processus de recrutement ainsi que les objectifs commerciaux à tenir en terme de vente de produits.

    A propos est t'il mieux de travailler dans un grand groupe (PFG...) ou bien dans une entreprise familiale en terme d'horaire, de condition de travail Question

    Smile



    Invité
    Invité

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Invité le Mar 7 Sep 2010 - 19:58

    Je vois assistant de régulation RATP, si tu as un CDI, restes-y, tu n'a rien à gagner dans les pompes, horaires, permanences, salaire, y a rien a voir.

    De plus dans un "grand groupe" les promotions sont très lentes, et il faut du chiffre, rien que du chiffre, des objectifs à atteindre, ce qui n'est pas banal pour la profession.

    Sinon, bienvenue.

    stan

    Masculin Age : 30
    Emploi : Assistant Commercial

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  stan le Mer 8 Sep 2010 - 10:52

    moi j'ai un chiffre à atteindre, c'est sur, on me "pousse" à vendre mais la prioritée reste la satisfaction du client.. enfin je pense!

    Après, peut etre que dans un grand groupe tu grimpe moins vite mais dans une petite entreprise, niveau horaire et charges de travail, bonjour..

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Mer 8 Sep 2010 - 19:01

    Malheureusement "pere noel", je suis embauché en CDD de 6 mois à la RATP (pas de CDI possible à cause du manque de poste à pourvoir depuis pas mal d'années...)

    C'est pour cela que j'essaye de trouver un CDI dans un métier qui m'interesse un minimum (je n'ai eu que des CDD payé des fois en dessous du SMIC). C'est par hasard que je suis tombé sur ce métier en regardant sur des sites et cela m'interesse. C'est grâce à des personnes comme vous que je vais me faire une idée plus précise sur ce métier car vous êtes des professionnels, merci beaucoup de votre aide Wink Smile

    Je n'ai jamais fait ce métier mais je suis quelqu'un de mature d'esprit et surtout de trés humain avec les gens et j'aime le contact avec les clients afin de leurs vendre des produits adaptées (j'ai une formation commerciale)

    J'espère que dans ce métier, il y a quand même un peu le soucis du coté "humain" avec les clients et non pas seulement que le coté "faire du chiffre à tout prix en dépit du relationnel et de l'attention porté aux clients" Rolling Eyes Arrow Qu'en est t'il réellement Question

    D'aprés vos témoignages "toi et "stan", j'ai tout intéret à travailler pour un grand groupe plutot que dans une entreprise familiale pour ce qui est des conditions de travail et des horaires. Arrow Y a t'il souvent des astreintes dans ce métiers Question (à quel fréquence ?)

    C'est grâce à vous que je pourrais peut-être faire un métier qui me plait grâce vos précieuses informations que j'aurais en ma possession Very Happy

    Arrow - Merci d'avance de m'en dire plus sur les 2 questions liées à la fréquences des astreintes de nuit ainsi que sur l'existance ou pas du coté humain et non pas seulement du coté chiffre uniquement.


    stan

    Masculin Age : 30
    Emploi : Assistant Commercial

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  stan le Jeu 9 Sep 2010 - 11:19

    côté humain, oui! C'est juste que quand le client te paye 6 mois apres les obsèques on pense plus à l'argent qu'à la famille! Enfin pour ma part!
    Je débute toujours, je n'ai que quelques familles à mon actif et franchement, je pense à l'argent, oui c'est vrai mais je fais tout pour faire un devis correspondant au client que j'ai en face de moi! Pas besoin d'être devin pour savoir qui peut se permettre des obsèques "lourdes" et qui ne peut pas!

    Apres ici je pense que comme je disais au début, peut importe le montant, l'important c'est d'être payé rapidement!

    Et pour ce qui est des astreintes, dans mon secteur, c'est 1 semaine/ 5semaines! Mais j'ai pas encore commencé à en faire!

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Jeu 9 Sep 2010 - 19:01

    Merci stan pour ta réponse Smile

    Je vais déjà finir ma formation pour le permis de conduire, j'ai eu l'examen de code et j'ai été recalé à ma 1ère présentation en conduite. C'est pour cela que j'ai pris ce boulot en CDD car je n'ai plus assez d'argent pour me payer mes heures de conduites. Neutral Je veux l'avoir car je sais que pour faire ce métier, le permis B est indispensable...

    Pour ce qui est des astreintes, il n'y a pas toutes les semaines visiblement. Je vais commencer à regarder les offres d'emplois pour ce métier tant au niveau des pompes funébres "familiales" que des grands groupes.
    Mieux vaut travailler dans un grand groupe que dans une petite entreprise d'aprés ce qui m'a été dit. Rolling Eyes

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Mar 21 Sep 2010 - 20:21

    Tout d'abord merci à vous tous de m'aider et de me renseigner dans mes interrogations sur ce métiers. Smile

    J'ai encore 2 petites questions à vous poser :


    Arrow - Combien gagne un conseiller funéraire (privé et public) ? Comment se répartis le salaire entre le fixe et les commissions ?

    Arrow - La formation se fait t'elle dans la région oû est situé le candidat ou faut t'il aller dans d'autres régions ?


    Merci à vous de m'aider Wink

    stan

    Masculin Age : 30
    Emploi : Assistant Commercial

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  stan le Mer 22 Sep 2010 - 10:09

    Dans le public je ne sais pas!
    Dans le privé ça dépend de ton poste, si tu es chez OGF (je ne connais qu'eux) tu ne commenceras pas comme conseiller funéraire mais comme assistant commercial (je crois que OGF n'accepete que les formations en interne). Ca change quoi? je sais pas trop à par que tu gagnes pas beaucoup! Perso je dois être au smic + commissions (payées par trimestre deux mois après ce dernier ...) + com sur les monuments etc..

    Dans les petites boites ça doit être différent!


    Pour la formation, je crois qu'OGF aime bien t'emmener au siège! Paris .. mais il existe d'autres endroits plus prêt de chez toi, je ne sais pas comment ça se négocie vu que c'est le siège justement qui décide de l'endroit où tu va et non pas tes résponsables direct.

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Mer 22 Sep 2010 - 18:15

    Merci beaucoup Stan de tes réponses trés précieuses pour moi Very Happy Wink


    En fait, le poste occupé et le salaire varis en fonction de l'entreprise public ou privé.

    Arrow Visiblement, avec un niveau bac+2, je ne serai pas plus payé que cela que ceux qui ont le Bac ?

    Arrow - Le salaire total se décompose ainsi : 80% de fixe et 20% de commission. Es ce cela ?

    Arrow Tes objectifs de ventes sont t'il atteignables ? A titre personnel comment les atteints tu ? grâce à quelles méthodes ?


    Merci d'avance de ta réponse

    stan

    Masculin Age : 30
    Emploi : Assistant Commercial

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  stan le Jeu 23 Sep 2010 - 11:16

    Je suis pas certain de la différence de salaire entre un BAC +2 et un BAC, je dirais que ça change rien parceque je crois que ce sont les formations internes qui augmente ton fix, mais sans certitude.

    Pas de 80 20, tu as un fix et tu touche une prime pour un monument vendu (en fonction du prix), une prime pour un contrat obsèque signé ou une adresse trouvée et une prime si ton objectif d'agence est respecté ou dépassé.

    Les objectifs sont definis en fonction de ton agence. Si depuis 10 ans tu prends 10 décès/ans ils vont pas te demander d'en faire 5/mois...

    Je n'atteint pas encore mes objectifs pour la simple et bonne raison que je n'en ai pas encore! Je dois juste faire en sorte de fidéliser mes clients mais ça se voit que sur le long terme donc ...

    Bref t'inquiète pas, jette toi à l'eau et tu verras apres!

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Lun 8 Nov 2010 - 2:10

    Merci à vous pour vos conseils Wink

    A contrario, j'ai encore des petites questions à vous poser :

    Arrow - A combien s'élève le salaire fixe d'un conseiller funéraire ?

    Arrow Quelles sont les horaires types ? Sont t'elles régulière ?

    Arrow - J'ai entendu parler par des tierces personnes que les recruteurs avaient du mal à trouver des candidats pour faire ce métier. Es ce en rapport avec les conditions de travail et les objectifs de ventes impossible à attendre malgrés la meilleure volonté du monde... ?

    Merci d'avance pour vos réponse Smile

    avatar
    lynyrd
    Modérateur

    Masculin Age : 56
    Emploi : manager de centres funéraires

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  lynyrd le Lun 8 Nov 2010 - 19:39

    Avant de parler salaire, es-tu sur que ce métier est fait pour toi ??

    Avant d'être conseiller-funéraire, tu passe en général par être assistant-funéraire stagiaire, puis assistant-funéraire confirmé, puis conseiller-funéraire si tu démontres des qualités le permettant. (source OGF)

    A OGF, en sus du salaire, d'autres avantages comme les tickets-restaurants, la mutuelle, les intéressements, complètent le salaire proposé.

    Vas voir sur le site de Pôle emploi, recherche d'annonce, rubrique funéraire et tu verras les salaires proposés.

    Mais avant, je me répète, mais es-tu sur que ce métier est fait pour toi ? Question

    Cordialement

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Mar 9 Nov 2010 - 16:47

    Comme je l'ai expliqué dans mes précédants messages, je pense que ce métier me conviens pour les raisons suivantes :

    - Je cherche un métier avec une dimention "sociale" (être utile aux personnes) assortis de l'aspect commercial. J'ai de l'expérience et des diplome dans le commerce
    - J'aime le contact physique avec les clients
    - J'ai un esprit "équilibré" et je pense que je peux comprendre les émotions et la souffrance des gens. J'ai moi même traversé des épreuves difficiles dans ma vie...

    De toute façon je n'ai pas grand chose à perdre. D'aprés les informations sur les sites internets ainsi que les réponses que j'ai eu précédament sans mon post, je pense avoir le profil pour les quelques raisons que j'ai exprimé précédament.

    Le recruteur va bien s'apercevoir dés l'entretien si j'ai le profil pour faire ce métier. Rolling Eyes

    Arrow Qu'en pensez vous ?
    avatar
    lynyrd
    Modérateur

    Masculin Age : 56
    Emploi : manager de centres funéraires

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  lynyrd le Mar 9 Nov 2010 - 17:40

    Quand tu dis "je n'ai pas grand chose à perdre" c'est vrai, tu risques juste une réponse négative...
    mais le choix de ce métier si particulier doit être réfléchi et pas un pis-aller.

    - Qu'entends-tu par contact physique avec les gens ?
    - Qu'est-ce qu'un esprit équilibré ?

    Dans ce métier les familles font appel à toi parce que tu es un professionnel, apte à répondre à leurs questions, à trouver la solution à leur problème et c'est uniquement par la qualité de ton accueil et de la prestation réalisée lors des obsèques que tu feras apprécier ton travail.

    quand tu devras relancer au téléphone des gens pour le paiement d'obsèques, tu seras pressé par ta hiérarchie pour que l'argent rentre, l'aspect de la dimension sociale disparait relativement vite.

    Mais ce métier reste passionnant !!!




    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Mer 10 Nov 2010 - 15:51

    Pour moi, le contact "physique" se définis en terme de fidélisation de la clientèle de façon directe ou indirect (bouche à oreille). Par exemple, quand on a des contacts avec les clients, un bon commercial doit avoir une image et une attitude professionnelle irréprochable. J'arrive plus à vendre des produits et des services quand j'ai le client "en face de moi" (contact physique) que quand je l'ai par téléphone.

    Je m'explique : à travers mes expériences professionnelles (stages scolaires ou boulot "salarié"), je me suis rendu compte à mon grand étonnement (j'étais trés timide avant Embarassed ) que j'avais un bon relationnel avec les clients (qualités du renseignement donné, bonne élocution, facilité de contact...). Mon supérieur à la RATP m'a complimenté sur la qualité de mes renseignements et la facilité au niveau du contact sur les quai du RER envers les voyageurs. Bref, j'aime beaucoup le contact humain avec les clients en "face à face" et moins par téléphone (la relation est moins personnalisée). J'ai travaillé comme téléprospecteur par téléphone oû je devais vendre des produits à des particuliers grâce à un fichier "client" et j'ai un peu plus de mal à mettre en oeuvre mon tempéramnent commercial.

    A travers ces 2 métiers l'un avec un contact client entièrement par téléphone et l'autre de manière physique, j'ai vraiment apprécié le second. J'ai eu la chance d'explorer 2 méthodes de communications commerciales et cela m'a donné de l'assurance.

    En ce qui concerne la notion "d'esprit équilibré", je ne suis pas medecin mais je peux la définir comme le fait d'avoir un bon équilibre psychologique (stabilité dans sa vie, pas de pathologie lourde tel que l'envis de se suicider...)

    Pour finir, j'ai beaucoup réfléchi à se projet professionnel, ce n'est pas pour moi un projet qui l'on prend par dessus la tête en se disant que c'est un travail comme les autres. Il ne faut pas être naif, il y a la notion "de la mort" au contact des familles en deuil. Tout le monde ne peux pas faire ce travail, moi même, je ne peux pas en être sur à 100% car je ne l'ai jamais fait.

    Néemmoins, j'ai lu des témoignages de conseillers funéraires sur pole-emploi et j'ai consulté des fiches métiers sur ce travail afin de voir vraiment à quoi m'attendre si je le fait. J'ai toujours envis de faire ce métier;


    stan

    Masculin Age : 30
    Emploi : Assistant Commercial

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  stan le Mer 10 Nov 2010 - 19:33

    Lors d'un entretien le recruteur va te dire si tu as le profil pour rentrer dans les pompes funèbres oui.
    Sauf que certaines personnes se disent qu'elles peuvent le faire mais quand tu à une récqui à 3h du matin pour allez chercher un type qui s'est gentillement logé une balle en plein dans la tête ou un mec qui s'est foutu sous un train et que tu ne récupère que des morceaux, il faut être présent! Et la, le côté relationnel tu l'oublie parce que t'a un truc immonde à mettre en housse et embarquer en chambre fu... bref va voir des défunts, des propres et des moins propres et la tu seras sur de savoir si tu es fait pour ou pas Smile

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Dim 14 Nov 2010 - 18:18

    Merci de ta réponse stan.

    Pour te dire toutes la vérité, je ne peux être sur à 100% que je peux voir et porter le corps d'un défunt qui s'est suicider ou je ne sais quoi d'autres. Je ne suis pas aussi catégorique que les autres candidats sur le fait de pouvoir le faire. Neutral

    Je n'ai pas l'occasion de voir des personnes décédées qui "ne sont pas propre". Je suis une personne qui est sensible et humain. Il est vrai que le fait de voir cela pourrai pourrai me rendre triste car je suis une être humain et non pas un robot. Rolling Eyes

    J'ai consulté des annonces comme conseiller funéraire sur divers sites comme Pole-emploi, Monster... et je suis stupéfait que dans la description des postes, il n'est pas mentionné ce paramètre dont tu es en train de me parler Evil or Very Mad

    En fait, les astreintes de nuit servent à se déplacer pour s'occuper de personne "propre ou pas (suicide, pendaison...)" à toutes heures de la nuit.

    Arrow Ai je bien résumé les tâches qui sont faites lors des astreintes de nuit et même le jour ? Sinon que fait tu d'autres ?
    Arrow Comment geres tu personnellement le fait de voir des personnes qui sont décédées aprés s'être suicidées... ?
    Arrow Es ce que tu vois cela tout les jours si non à quelle fréquence ?
    Arrow Les astreintes de nuit sont t'elle régulière ? Comment cela se passe ?
    Arrow Es ce que le fait d'être sensible comme moi peut être néfaste pour faire ce métier ?

    Merci à toi de répondre à chacune de mes questions afin de savoir vraiment si je peux faire ce métier vu ma personnalité (sensible, humain...)



    Invité
    Invité

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Invité le Dim 14 Nov 2010 - 19:23

    Je ne penses pas être inhumain, mais attend- toi à trouver des cas difficiles, j'ai pu rencontrer des personnes ayant cramés dans leurs lit, des décès de 15 jours, des crânes défoncés, des pendus, des nouveaux nés, mais à chaque fois devant faire face, j'ai toujours agit au mieux, l'important une fois fini le service, il faut évacuer et passer à autre chose.

    Ces paroles sont peut être dures, mais c'est hélas la triste réalité de la profession.

    Méfie toi, j'en connais qui évacuent par le biais d'une consommation irraisonnée d'alcool, ne tombe pas dans le piège.
    avatar
    lynyrd
    Modérateur

    Masculin Age : 56
    Emploi : manager de centres funéraires

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  lynyrd le Lun 15 Nov 2010 - 0:04

    Désolé mais les descriptions du poste ne sont pas exagérés, on travaille avec la mort tous les jours...

    Tes premiers posts parlant beaucoup d'horaire et de salaire, c'est la meilleure façon de rater ce métier si prenant, mais si magnifique !

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Lun 15 Nov 2010 - 21:02

    Merci vous de répondre à chacune de mes 4 questions ci dessus afin de savoir vraiment si je peux faire ce métier vu ma personnalité
    avatar
    lynyrd
    Modérateur

    Masculin Age : 56
    Emploi : manager de centres funéraires

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  lynyrd le Mar 16 Nov 2010 - 0:31

    Ai je bien résumé les tâches qui sont faites lors des astreintes de nuit et même le jour ? Sinon que fait tu d'autres ?

    Lors d'une astreinte, suivant l'agence ou tu travaille,

    tu peux avoir juste une astreinte téléphonique
    pour répondre aux questions des familles ou des curieux qui t'appellent
    ou répondre à une réquisition de Police ou gendarmerie ou l'appel d'une famille pour aller prendre en chgarge le corps d'une personne décédée (voie publique ou domicile), donc dans ce cas faire appel à une équipe de porteurs pour les envoyer sur le lieu d'intervention.

    tu peux avoir aussi une astreinte téléphonique et physique avec les mêmes taches que mentionnées ci-dessuset en plus te déplacer physiquement pour intervenir toi-même prendre en charge le corps du défunt.

    Comment geres tu personnellement le fait de voir des personnes qui sont décédées aprés s'être suicidées... ?

    Chaque personne agis ou réagis différemment sur les interventions, donc avec le temps et l'expérience tu te fais à tout...

    Es ce que tu vois cela tout les jours si non à quelle fréquence ?

    Non tu n'as pas d'astreintes tous les jours donc tu ne vois pas forcément ce genre de spectacle tout le temps.
    Mais forcément ces morts violentes peuvent te marquer psychologiquement.

    Les astreintes de nuit sont t'elle régulière ? Comment cela se passe ?

    Suivant l'agence ou tu travailles tu peux être d'astreinte 1 fois toutes les 3, 4 ou 5 semaines.
    Tu peux avoir des astreintes "blanches" sans aucune intervention, mais d'autres avec plusieurs transferts (surtout les week-ends, vendredi et samedi soirs, sorties de boites ou fêtes...)

    Es ce que le fait d'être sensible comme moi peut être néfaste pour faire ce métier ?

    Non je ne pense car étant sensible certaines fois, je me suis fais à toutes les interventions avec le temps...
    L'expérience sert à cela, habituer ton cerveau à la vision d'horreurs de certaines interventions, les odeurs par contre ont plus de mal à passer.

    Après savoir si tu es fait pour ou pas pour ce métier je ne peux pas juger pour toi, mais te rendre plus sensible à la réalité de ce métier.

    Tes premiers posts.......

    Janot

    Masculin Age : 31
    Emploi : assistant de régulation RATP

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Janot le Mer 17 Nov 2010 - 19:23

    Je tiens à remercier Stan, père Noel et Lynyrd pour leurs précieux conseils. Wink Smile Very Happy

    Je vais encore réfléchir pour savoir si je suis fait pour ce métier ou pas. De toute façon, je ne peux pas postuler actuellement car je n'ai pas encore mon permis B. Rolling Eyes

    Contenu sponsorisé

    Re: questions sur le métier de conseiller funéraires

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 26 Sep 2017 - 21:13